Vivre sur le canal

Interpellé par un article de la BBC concernant l’expulsion d’une famille qui vit sur un bateau près de Bradford-on-Avon depuis 14 ans, j’ai eu envie d’en apprendre plus. Je suis parti à la rencontre des ces habitants du canal. De ce reportage est sorti un livre disponible chez Amazon.

Un reportage à 4km/h

Un « narrowboat » mesure 2 mètres 13 de large pour 15 à 21 mètres de longueur. Comment vit-on dans un espace aussi réduit ? Vivre sur le canal est-ce aussi vivre en ermite ? Pour répondre à ces questions, je me suis embarqué durant deux semaines, en octobre 2021, sur un narrowboat et j’ai parcouru le Warwickshire Ring, une boucle de 165 kilomètres et 94 écluses au cœur des Midlands : 14 jours de vie à 4 kilomètres par heure.
Des narrowboats près des écluses de Hillmorton.
John est bénévole pour Canal and River Trust. Quelques jours par moi, il aide au passage des écluses.
Le Pintail Duck a été notre maison durant notre périple sur les canaux du coeur de l'Angleterre.
Les ponts portent tous un numéro ou un nom, ce qui permet de bien se repérer sur les cartes et de toujours connaître sa position.
Un narrowboat bien chargé.
Un narrowboat se pilote depuis la poupe, à l'extérieur, et parfois il pleut...
Claire vit sur son narrowboat "Pendragon" et sillonne les canaux depuis 19 ans.
A l'approche d'une écluse sur le Birmingham and Fazeley Canal.
Toutes les écluses sont manuelles. Pour ouvrir les portes, elles disposent d'un levier en bois ou en métal.
Mouillage au calme, avec un magnifique coucher de soleil, près de Royal Leamington Spa.
Les écluses de Stockton. Il y en a 11 à franchir pour arriver au sommet de la colline.
Le bassin de l'écluse n'est pas large, il faut naviguer avec prudence pour entrer le bateau.

Envie de travailler ensemble?

N'hésitez pas à m'envoyer un message via le formulaire de contact.